Blessing way à l’africaine (Retour aux sources, Du babyshower à la cérémonie de bénediction de la mère) Gassira Tanaba mai 10, 2022
Blessing way à l’africaine (Retour aux sources, Du babyshower à la cérémonie de bénediction de la mère)

À la différence d’une baby shower, où l’accent est mis sur les cadeaux pour le bébé, la cérémonie de la bénédiction de la mère est une fête centrée sur la mère, destinée à nourrir la femme enceinte. Les amies les plus proches et la famille de la femme se réunissent dans l’amour pour renforcer son esprit, son corps et son âme en vue de son voyage vers la maternité.

L’espoir d’une bénédiction de la mère est que la femme enceinte reparte remplie d’amour, de force, de confiance et de conviction dans la capacité de son corps à donner naissance à son bébé.

Dans la tradition africaine originale, la période qui suit la cérémonie de bénédiction de fertilité (J’en parlerai dans une autre publication) et la grossesse spirituelle  . Dans la tradition africaine originale, il est impossible qu’une grossesse se fasse sans que la femme ne soit d’abord spirituellement enceinte. En d’autres termes, la femme doit avoir entendu l’appel à la grossesse ou avoir laissé la porte ouverte pour qu’une âme puisse passer. D’innombrables âmes attendent toujours de passer, et elles ne le font que lorsque nous leur permettons.

La grossesse spirituelle se termine lorsque commence le voyage de la nouvelle âme dans le ventre de la mère. Cette nouvelle phase est l’occasion de faire la fête – et la future mère et l’âme qui arrive sont joyeusement présentées à la communauté et on leur souhaite bonne chance dans leur voyage.

Dans les villages, on célèbre l’arrivée de l’âme par des rituels et des fêtes. Un espace sacré est créé avec un autel et toutes sortes de décorations. La nourriture est préparée pendant que le village chante. Les aînés emmènent la future maman dans la salle d’eau et lui donnent une douche ; puis toutes les femmes viennent la laver. Ensuite, elles l’habillent et Toutes les femmes de la communauté, une par une, lui souhaitent la bienvenue ainsi qu’à l’âme. Elles touchent son ventre en offrant des prières et des bénédictions à elle et au bébé, puis elles embrassent son ventre. Elles font cela chaque fois qu’une femme est enceinte. Pendant que les gens chantent et sautent de joie.

Voici un exemple d’une chanson prière :

Ancêtres, nous avons entendu un appel et nous y avons répondu. Maintenant, nos cœurs se réjouissent. Nous vous remercions. Et toi qui est venus dans la maison de notre sœur, nous te souhaitons la bienvenue. toi qui a ouvert la porte des grands mystères, nous t’ honorons, nous t’estimons. Nos cœurs et nos mains sont ouverts pour t’ accueillir. Laisse-nous te prendre dans nos bras. Laisse-nous créer un espace sûr pour toi.

Au cours de cette ceremonie, un autel est créé pour le bébé, principalement pour faciliter la communication entre les parents et l’enfant. L’autel commence généralement par le don d’un sac de médecine que les « grandes-mères » apportent au rituel. De l’eau, de la terre, des plantes et des tissus sont utilisés pour créer l’autel. L’autel peut également contenir des objets précieux que d’autres personnes présentes a la ceremonie ont pu apporter pour la future mère et le bébé.

Les contenus de l’autel et de la trousse à pharmacie augmentent au fur et à mesure que les parent sont guidés pour apporter des objets que l’âme entrante leur indiquera pendant la durée de la grossesse. Les parents remarquent souvent que certaines choses les attirent comme des aimants.

Ce sont des objets qui indiquent souvent le but de l’âme entrante et qui doivent être placés sur l’autel. Plus tard, ils peuvent ajouter des éléments que le bébé a indiqués aux  aînés ou pendant le rituel d’audition (j’en parlerai dans une autre publication). De la nourriture physique ou spirituelle est également servie chaque jour a l’autel pour le bébé qui arrive et ses amis d’autres dimensions. Ainsi, cet autel sera, un espace sacré qui renferme l’identité du bébé. Chaque fois que les parents ont besoin de renforcer leur lien avec le bébé ou entre eux, ils peuvent utiliser cet autel.

Si toi aussi tu veux organiser une céremonie de benediction de la mère à l’africaine, tu es au bon endroit

Étape 1 Début :

Créez un espace  spécial. Les invités doivent être aligner et prêts à participer à une cérémonie sacrée pour la mère, en formant généralement un cercle pour créer un sentiment de soutien. Vous pouvez commencer la bénédiction par un nettoyage et une purification. Le nettoyage et la purification aident chacun à se concentrer sur cette cérémonie. Parmi les exemples de nettoyage et de purification, on peut citer la fumigation, la purification à l’eau de rose et la purification à l’eau salée.

La fumigation consiste à brûler diverses herbes séchées pour créer une fumée qui est utilisée pour aider à aligner et à purifier les invités sur le plan physique, spirituel et émotionnel, en évacuant toute énergie indésirable.

L’eau de rose ou l’eau salée peuvent toutes deux être utilisées pour nettoyer et purifier. Demandez à chaque invité de plonger ses mains dans l’eau de rose et de libérer toute pensée ou énergie indésirable avant de retourner dans le cercle. Si vous souhaitez utiliser de l’eau salée, saupoudrez-en un peu dans la pièce pour évacuer les vieux souvenirs et les énergies. Demandez aux invités de dire à haute voix :

« Que ces eaux  renouvellent et préparent cet espace pour le travail important que nous allons faire ici aujourd’hui. »

Demandez maintenant à chaque invité de s’asperger d’eau salée tout en se débarrassant de toute pensée ou énergie négative. Tous les invités doivent rester debout jusqu’à ce que le cercle soit lancé.

Ensuite, vous allez lancer le cercle. Le cercle est un espace confidentiel et sûr que vous créez pour permettre aux femmes de s’ouvrir les unes aux autres. Il y a deux façons de lancer le cercle : prier ensemble ou définir le cercle. Toute forme de prière est bonne, mais l’une d’entre elles consiste à se tenir la main et à dire ensemble :

« Formons ce cercle avec des pensées claires, des paroles sages et des cœurs généreux. »

Si vous voulez plutôt définir le cercle, vous pouvez porter un bâton de fumigation ou asperger de l’eau salée avec des feuilles vertes tout en faisant le tour du cercle. Lorsque vous êtes de retour à votre point de départ, annoncez que le cercle a été formé.

Étape 2 : Changement de fréquence :

C’est à ce stade que vous énoncez le but, l’intention ou le thème de la bénédiction de la mère, par exemple : créer des liens avec le bébé, réussir la relation d’allaitement, le premier enfant de sexe masculin ou féminin dans la famille, réussir un AVAC, créer une unité familiale, etc.

Vous énoncez l’objectif afin que chacune sache ce que vous essayez d’accomplir en organisant cette bénédiction. Après l’énoncé de l’objectif, vous faites le tour du cercle et vous vous présentez afin que personne ne soit étranger à l’autre. Une fois les présentations faites, il est temps de se connecter les unes aux autres et à votre esprit féminin collectif. Le partage de nourriture ou de boisson est une façon de se connecter. La méditation en est une autre. Vous pouvez faire une méditation silencieuse, une méditation musicale ou une visualisation de l’histoire de la naissance.

Pour la visualisation, demandez à la mère d’écrire à l’avance son plan de naissance idéale afin que vous puissiez le lire au groupe. Dirigez le groupe à travers la visualisation du plan de  naissance pour soutenir et aider à manifester la naissance idéale de la mère.

Ensuite, vous voulez que les invités soient présents à l’objectif en libérant leurs peurs ou toute autre distraction. Une façon de le faire est d’organiser un rituel de feu pour libérer les peurs. Pour ce rituel, vous pouvez préparer un mélange de plantes que vous jetterez dans le feu avec votre peur, votre distraction ou quelque chose dont vous souhaitez vous débarrasser. Chaque invité écrit sa peur, puis, en commençant par la mère, prend le morceau de papier avec la peur écrite et un peu du mélange d’herbes et le jette dans le feu. Lorsque tous ceux qui veulent participer ont eu leur tour, vous pouvez terminer le rituel en disant :

En brûlant ces choses, nous libérons nos peurs, nos attentes et nos distractions aux quatre vents. Puissions-nous maintenant être libres de concentrer notre esprit et notre cœur sur le moment présent. »

Une autre façon de libérer les peurs est d’avoir un rituel de bocal à soucis. Veillez à ce que le bocal ait un couvercle pour contenir efficacement toutes les peurs. Faites circuler le bocal et demandez à chaque femme de lire (si elle le souhaite) sa peur écrite, puis de la plier et de la placer dans le bocal. Le papier contenu dans le bocal à peurs doit être jeté une fois la bénédiction terminée. Vous pouvez le faire en enterrant les papiers ou en les brûlant, puis en enterrant ou en dispersant les cendres.

Étape 3 : Les Activités :

C’est le moment où vous honorez et dorlotez la mère et où vous lui offrez des cadeaux qui l’aideront dans son parcours. Voici quelques exemples de cérémonies à organiser lors d’une bénédiction de la mère :

Moulage du ventre : vous pouvez faire le moulage du ventre lors de la bénédiction, ou s’il a déjà été fait, vous pouvez demander aux invités de le décorer, ou de leur faire écrire une affirmation ou un dessin.

Lettres au bébé au sujet de sa mère. Demandez à chaque invité d’écrire une lettre au bébé. Faites le tour du cercle et demandez à chaque invité de lire sa lettre à haute voix en parlant au bébé de sa mère spéciale. Ces lettres sont idéales pour les invités qui ne pourrons pas participer à la cérémonie parce qu’elles seront en voyage.

Bannière d’affirmation : Demandez à chaque invité de décorer une bannière avec une image, une phrase, une affirmation ou un dessin inspirant en rapport avec l’accouchement ou le sentiment d’autonomie (les messages peuvent être écrits en personne ou envoyés par courrier). Reliez les morceaux de tissu avec un cordon ou un morceau de fil, et la mère pourra la suspendre dans son espace de naissance.

Panier de bénédictions : Demandez à chaque invité d’écrire une bénédiction ou une affirmation pour la mère sur un morceau de papier, puis placez le morceau de papier à l’intérieur d’un œuf de Pâques en plastique. Faites passer un panier autour du cercle pour que les femmes y placent leur œuf. Quelqu’un peut ensuite cacher les œufs dans l’espace d’accouchement de la mère pour qu’elle les trouve pendant le travail lorsqu’elle a besoin d’inspiration.

Cérémonie de bin bin : Demandez aux invités d’envoyer ou d’apporter une perle. Les perles peuvent être enfilées pour former un collier de taille ou autre. Lorsque vous enfilez chaque perle, la femme qui l’a apportée peut partager une bénédiction, une pensée ou simplement la raison pour laquelle elle a choisi cette perle pour la mère. La mère peut ensuite garder les perles près d’elle – pendant la grossesse, l’accouchement et au-delà – pour se rappeler l’amour et le soutien de ses amies et de sa famille.

Bénédictions en PowerPoint : Particulièrement utile pour les amies qui ne peuvent pas venir à une cérémonie en personne, rassemblez des photos de la mère (n’importe quelle photo fera l’affaire) et mettez-les ensemble avec des mots d’amour spéciaux et de la musique.

Arbre à souhaits : Créez un arbre miniature à partir d’une branche et plantez-le dans un joli pot. Demandez à chaque femme d’écrire un souhait pour la mère en utilisant du papier décoratif. Attachez les souhaits à l’arbre comme des « feuilles ».

Mobile décoratif de la nature : Chaque femme apporte quelque chose de la nature (une branche, une fleur séchée, des cristaux, etc.). Créez un mobile à suspendre – il peut être accroché dans l’espace d’accouchement de la mère et peut aussi être apprécié plus tard par le bébé.

Onction d’huile : Donnez à chaque femme présente une feuille de papier qui lui indique une partie spécifique du corps à oindre. Les femmes peuvent lire des bénédictions telles que « J’oins tes mains pour toutes les fois où elles berceront ton bébé ». « J’oins tes genoux pour toutes les fois où ils s’agenouilleront pour s’occuper de ton enfants » Vous pouvez oindre les hanches (pour un accouchement facile), les seins (pour un lait abondant), etc. Tout ce dont la mère a besoin pour son voyage.

Centre de table naturel : Demandez à chaque invité d’apporter une fleur. Rassemblez toutes les fleurs pour en faire un centre de table ou une couronne ; la femme peut les faire sécher et les conserver.

Couverture : Demandez aux invités d’écrire de courtes notes avec des marqueurs pour tissu. Une personne pourra ensuite broder par-dessus chaque message pour garder les notes intactes.

Créez un plaid : Demandez à chaque invité d’apporter un carré pour un edredon. Prévoyez une taille spécifique pour chaque carré et indiquez aux invités le degré de finition des carrés. Quelqu’un devra terminer la couverture.  La mère peut accrocher la couverture ou simplement l’avoir dans son espace de naissance et l’utiliser également pour le bébé.

Le henné : Une autre cérémonie que vous pouvez faire est le henné. La plante du henné est censée apporter amour, chance, protection et bonne fortune. Vous pouvez demander à chaque invité d’ajouter quelque chose de spécial au dessin de la mère, ou demander à un professionnel de venir faire un dessin sur le ventre tout en guidant les invités à travers une visualisation. Raquel Alfaro fait un travail formidable !

Pierres de rivière ou de mer : Remettez à chaque invité une pierre de rivière lisse. Demandez-leur de penser à un mot qu’ils aimeraient que la mère ait pendant le travail. Chaque invité doit écrire son mot sur la pierre, puis chacun peut dire pourquoi il a choisi son mot. La mère peut placer les pierres dans un récipient spécial et le placer dans un endroit spécial de son espace de naissance.

Remplissez une couverture pour bébé : Fabriquez une couverture en polaire sans couture. Avant de la terminer, demandez aux invités d’écrire un message spécial à la mère et/ou au bébé sur de petits morceaux de tissu de couleur claire. Prenez des photos de tous les messages, puis insérez-les dans la couverture avant de la nouer. La couverture peut être assez grande pour la mère, ou plus petite pour le bébé.

Livre de sagesse maternelle : Demandez à des amies mères (proches ou lointaines) d’écrire des mots de sagesse concernant l’accouchement, le rôle de mère ou de partenaire, ou des poèmes significatifs. Une personne pourrait transformer ces notes en un livre souvenir. Faites le tour du cercle et demandez à chaque mère de lire sa contribution avant de l’ajouter au livre.

Bain de pieds : Un bain de pieds honore les « deux pieds » de la mère sur lesquels elle devra se tenir pour s’occuper d’une autre personne. Un bain de pieds est reconnu pour laver l’enfance et faire place à la maternité.  Remplissez une bassine d’eau chaude et de quelques herbes spéciales pour préparer un merveilleux bain de pieds pour la mère. Pendant que ses pieds trempent, la mère peut recevoir un massage et se faire brosser les cheveux. Vous pouvez fournir un savon pour laver ses pieds et les hydrater après qu’ils aient séché.

Massage : Chaque invité peut, à tour de rôle, masser la mère pour la préparer à son entrée dans la maternité.

Tresser ou perler les cheveux : Si elle a les cheveux longs, les invités peuvent faire de petites tresses et fixer l’extrémité avec des perles. Chaque invité peut imprégner les perles d’affirmations ou de bénédictions. Vous pouvez également tisser des rubans ou des fleurs séchées dans ses cheveux.

Des mots gentils : Tous les invités posent une main sur la mère en même temps et, à tour de rôle, lui adressent des vœux ou des bénédictions pour elle et/ou son bébé.

Cérémonie des bougies : Remettez une bougie à chaque invité et prévoyez une grande bougie qui repartira avec la femme enceinte. Allumez la bougie de la femme qui se tient à la gauche de la mère. Lorsque la bougie de chaque invitée est allumée, la personne peut dire une bénédiction ou quelques mots sur ce qu’elle souhaite pour la mère. Lorsqu’elle a fini de parler, elle allume la bougie de la femme qui se trouve à sa gauche ; elle continue autour du cercle jusqu’à ce qu’elle atteigne la mère, qui tient la grande bougie. La mère peut alors allumer la grande bougie lorsqu’elle va accoucher, et les invités peuvent allumer d’autres bougies en guise de soutien le jour de l’accouchement.

Une autre variante de cette cérémonie consiste à demander à chaque invité d’offrir son souhait ou sa bénédiction à la mère, d’allumer sa bougie à partir de la bougie centrale (la bougie de la mère), puis de placer sa bougie à côté de celle de la mère sur un autel. À la fin de la cérémonie, éteignez les bougies, puis demandez à chaque invité d’allumer sa bougie à la maison lorsque la mère commence le travail.

Groupe d’appel : Assurez-vous d’avoir  un groupe Facebook ou WhatsApp pour faire savoir à chaque invité quand il est temps pour lui d’allumer sa bougie.

Cérémonie du bol de sel : Une cérémonie du bol de sel est une pratique qui consiste à faire passer un grand bol de sel marin autour du cercle.  Chaque invité ajoute son propre ingrédient spécial (huiles essentielles, sauge, écorce d’agrume finement hachée, lavande cueillie dans votre jardin, miel, sucre, etc.) ; il ajoute également ses intentions, ses bénédictions, sa gratitude et ses prières pour la femme enceinte afin de co-créer un grand bol de sel marin à l’odeur puissante. Chaque invité peut emporter un peu de ce sel chez elle. elles peuvent se baigner dans les intentions et l’amour, se laver les mains avec les vœux et les pensées bienveillantes qui ont été ajoutés avec amour, ou sentir et se souvenir de l’amour et du soutien que vous avez ressentis lorsque chaque personne s’est ajoutée au bol.

Étape 4 : Clôture :

Avant de clore la cérémonie, vous devrez élever l’énergie pour concentrer le travail qui a été fait, puis affirmer les liens qui ont été établis avec la mère et entre vous. L’augmentation de l’énergie rend les intentions plus réelles au sein des participantes, de sorte que chaque invité sera chargé d’un pouvoir, même après avoir quitté le cercle.

Une façon d’élever l’énergie est de demander aux invités de se tenir la main tout en chantant ou en psalmodiant une chanson puissante. Une fois l’énergie élevée, vous l’enverrez dans l’univers où elle pourra être partagée et vous revenir. Une façon d’y parvenir est d’écouter et de se concentrer sur le silence. Une fois l’énergie reçue en retour, vous devrez mettre à la terre l’excès d’énergie que vous ne pouvez pas retenir afin qu’elle puisse être renvoyée sur Terre. Une façon de le faire est de placer vos paumes sur le sol.

Vous pouvez maintenant passer aux cérémonies de clôture. Une cérémonie que vous pouvez faire s’appelle le tissage de la toile. Le tissage de la toile peut vous aider à rester connecté à la mère au-delà du jour de la bénédiction. Demandez à un invité d’enrouler de la laine autour de son poignet puis lancez-la à un autre invité du cercle pour qu’il l’enroule à son tour. Demandez à chaque invité de visualiser les bénédictions collectives pour la mère. Une fois que tout le monde est entrelacé, tirez légèrement pour sentir la force des liens que vous venez de créer. Puis dites ensemble :

« Nous sommes le flux, nous sommes le reflux, nous sommes les tisseuses, nous sommes la toile ».

Vous vous aiderez ensuite mutuellement à couper le fil et à l’attacher pour en faire un bracelet. Chaque invité portera le bracelet jusqu’à ce que la mère ait accouché, en se rappelant de lui envoyer de l’énergie positive chaque fois qu’il le regardera. Avant d’ouvrir le cercle, assurez-vous de vérifier auprès de la mère que ses besoins et ses désirs ont été satisfaits. Une fois votre travail terminé, vous pouvez maintenant ouvrir le cercle et passer à l’étape cinq. Vous pouvez ouvrir le cercle en déclarant : »Notre cercle est ouvert mais reste intact. »Après avoir ouvert le cercle, vous pouvez terminer par une prière qui reconnaît le travail qui a été accompli. Il existe une puissante prière africaine qui dit :

« Prenons soin de nos enfants, car ils ont un long chemin à parcourir. Prenons soin de nos aînés, car ils ont parcouru un long chemin. Prenons soin de ceux d’entre nous qui se trouvent entre les deux, car c’est nous qui faisons le travail. »

Étape 5 : Le festin :

Le festin facilite la transition entre l’espace sacré et l’espace social de notre vie quotidienne. Nous ramenons notre conscience à notre corps physique. Pendant que tout le monde mange, vous pouvez distribuer des informations telles que les groupes whatsapp, les groupes Facebook, ou même organiser un agenda des repas où les invités s’inscrivent pour apporter un repas à la mère et à sa famille après l’accouchement.

N’oubliez pas qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’organiser une bénédiction de la mère. Tant que la mère est honorée et part remplie d’amour, de force, de confiance et de foi dans la capacité de son corps à mettre au monde son bébé, vous avez bien fait les choses. Vous pouvez prendre ce qui vous plaît et laisser ce qui ne vous plaît pas. Si vous voulez de l’aide pour organiser une bénédiction maternelle, contactez-moi et je serais honorés de vous aider.

Je n’existe pas sans vous et vous n’existez pas sans moi. Par conséquent, vous et moi existons à partir de la relation, nous existons à partir du « nous ». Je suis une autre toi! Ubuntu

FEMININ SACRE AFRICAIN
SOURCES
La seule et l’unique Sobonfu some que son âme reste dans la grandeur (livre welcoming spirit home)
Cortlund, Yana (author), Lucke, Barb (author), Miller Watelet, Donna (author). Mother Rising. Celestial Arts, 2006. Dionna. “30 Ideas for Mother Blessing Ceremonies.”
Un commentaire
  • Répondre
    juillet 27, 2022, 5:10

    Merci pour cet article Mama,
    Il est hyper bien écrit j’ai appris bcp de choses, d’ailleurs je ne connaissais même pas le concept. En réalité , la blessing way n’a absolument rien à envier à la baby shower😍

    🙏🏾✨

Écrire un commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *.